Floriano nous exhorte à ne pas laisser croître de mauvaises pensées dans l’église, mais à nous pardonner réciproquement.